Front de Gauche du Conseil Régional de Haute-Normandie

 

Seules les politiques de progrès créent des emplois

Le secteur industriel emploie aujourd’hui 12% de la population active française contre près de 40% au début des années 1970. En 40 ans, plus de 2,5 millions d’emplois industriels ont ainsi été supprimés.

La Haute Normandie (20% d’emplois industriels)est une des régions les plus touchées avec une perte de 26648 emplois entre 2009 et 2014 pour cette seule période et un taux de chômage au dessus de la moyenne nationale (11,1% soit plus de 106 000 demandeurs d’emplois). Pas une filière n’échappe à cette régression d’une extrême gravité pour l’avenir de notre pays et de notre Région et toutes les vieilles recettes libérales de ces 30 dernières années pour endiguer cette casse ont échoué. Dans les territoires, les élus, les syndicalistes, les salariés et de nombreux acteurs de la vie locale ne l’entendent pas ainsi et ne laissent pas faire. Des succès sont enregistrés comme à la papeterie d’Alizay dans l’Eure, chez Isoplas à Harfleur, chez Alpine à Dieppe ou chez Renault à Sandouville.

Dans cet esprit, les élus régionaux communistes et du Front de Gauche ont demandé au Président de Région la tenue d’États généraux sur deux thématiques majeures pour la Normandie, le premier sur le raffinage et le deuxième sur l’industrie spatiale et aéronautique. Des thématiques qui seront largement développées et débattues lors de la prochaine fête de l’Humanité-Normandie qui se déroulera au parc des expositions de Rouen les 22 et 23 novembre prochains.

Jean Luc Lecomte

Président du groupe Front de Gauche