Cultivons la paix

Alors que nous célébrons le 25eme anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant, que 3 millions de mineurs en France vivent sous le seuil de pauvreté, dans un monde dominé par la finance, près de 16500 enfants meurent chaque jour de faim et de malnutrition. Ils sont aussi les premières victimes des guerres.

Plus d’un milliard d’habitants de la planète sont dans une situation d’extrême pauvreté, ce qui constitue un facteur majeur d’insécurité sociale, de violences et de conflits armés. En effet, la misère, le chômage, les injustices, le manque de démocratie, l’analphabétisme, l’obscurantisme constituent le terreau des haines.

Dans cette situation, les élus de notre groupe sont solidaires de la lutte des jeunes Kurdes qui à Kobané affrontent les barbares de Daech.

Ils sont solidaires du peuple palestinien qui n’en peut plus de l’occupation de son territoire et de la colonisation qui se poursuit.

Il est grand temps que la communauté internationale, à commencer par la France, reconnaisse officiellement l’État palestinien.

Ils sont solidaires du peuple du Burkina Faso qui vient de mettre à bas un des régimes les plus corrompus du monde alors que le dictateur Compaoré aura reçu jusqu’au bout le soutien sans faille du gouvernement français et du député de l’Eure François Loncle, Président du groupe d’amitié France-Burkina Faso à l’Assemblée nationale.

Mais c’est la guerre et la misère qui nourrissent le terrorisme.

Alors sur les pas de Jean Jaurès et de Nelson Mandela, cultivons la Paix.

 

Jean-luc Lecomte

Président du groupe Front de gauche du CRHN